dimanche 1 décembre 2013

Des réseaux socials

Il y a désormais des compétences plus essentielles, dans le monde professionnel, que d'avoir fait son latin, que de savoir tourner une lettre de motivation respectueuse sans être obséquieuse ou que d'avoir une belle écriture démontrant la maîtrise du plein et du délié.

Certes, apprendre les arcanes de Twitter ou de LinkedIn y constitue sans doute un meilleur investissement que la révision de l'imparfait du subjonctif. Evidemment, le manager rationnel est tourné vers l'avenir et n'accorde pas une importance démesurée au respect de traditions obsolètes. 

Mais au risque de passer pour un odieux élitiste rétrograde, je glisse quand même ce conseil à l'auteur de cette aimable missive reçue sur le plus professionnel des réseaux sociaux :


--------------------
Bonjours Mr. Yves Christoli,

Je tiens à vous remercier d’avoir accepter mon invitation pour rejoindre mon réseau professionnelle sur linkedin .



5 fautes en 19 mots, c'est trop. Surtout quand l'une porte sur mon nom. Les modes passent, mais la susceptibilité est une constante :-)